Constructeur naval 29 Atelier Composite de la Baie - Constructeur MiniJi, Caravelle, Maraudeur , Echo 90 dans le Finistère en Bretagne


Aller au contenu

En 2011

La presse et nous


ACB. Le chantier naval multi-services


Longtemps
spécialiste de la
caravelle et des
mini-ji, le chantier
naval ACB, s’est
développé en
investissant toutes
les niches du
nautisme. Reconnu
dans la plaisance, il
intervient
désormais dans les
secteurs de la
pêche
professionnelle.


Handicap.

ACB à la pointe de l'innovation


Titulaire de multiples distinctions
dont le prix de la Dynamique
artisanale et de labels relatifs
au developpement durable,
le chantier de construction ACB
(Atelier Composites de la Baie),
sur les hauteurs de Creach-ar-
Gall, vient a nouveau d’etre
remarque lors de la Semaine de
l’innovation organisee par la
chambre de metiers.
L’entreprise saint-politaine que
dirige Serge Leroux est, en
effet, en pointe en matiere
d’equipements adaptes au handicap.
Sait-on seulement que
plus de 110 miniji, voilier specialement
concu pour la voile handisport,
ont ete construits à
Saint-Pol ?


Rénover une caravelle de A à Z,
ou en construire une à neuf, mettre
au point un siège à compensation
de gîte pour ses mini-ji,
concevoir et développer un dériveur
pouvant emmener 12 personnes
et accessible aux handicapés,
isoler un compartiment
de camion ou encore insonoriser
des éoliennes… On pourrait
presque dire que le chantier ACB
sait tout faire, dès lors qu’il
s’agit de stratifier ou de plastifier
des surfaces complexes ou
des endroits confinés.
La SARL saint-politaine, dirigée
par
Serge Le Roux oriente
depuis peu ce savoir-faire à destination
des pêcheurs professionnels.


Du lac Léman à St-Pierre et Miquelon
La petite société de trois salariés
ne délaisse pas pour autant la
plaisance et continue à sortir ses
unités à bon rythme. Quatre dériveurs
Echo 90 sont sortis du
chantier l’an dernier. Treize miniji
sont actuellement en commande.
Ils vont rejoindre les centres
nautiques de Thonon-les-bains
sur le Lac Léman, Martigues, en
Méditerranée, ou encore Saint-
Pierre et Miquelon. Quant à la
caravelle, son succès ne se
dément pas. Après une version
en polyester et bois, le chantier
va relancer une version en
contreplaqué du célèbre plan
Herbulot.



Inchavirable et insubmersible

Replique exacte au 1/7e des
anciens 12 metres de la Coupe
America, le miniji est un miniquillard
inchavirable et insubmersible
de 3,65 m de long et
0,86 m de large, leste de
100 kg.
Le barreur est installe a l’arriere
dans un siege baquet et dispose
a portee de main de tous les
accastillages et reglages. Il est,
de ce fait, ideal pour l’initiation
des adultes a la voile. La simplicite
de son fonctionnement,
une drisse, une ecoute pour
manoeuvrer les voiles et un
volant en guise de barre le rend
accessible a beaucoup d’handicapés :
avec un peu d’adresse,
une seule main suffit pour gouverner.




Accessible aux personnes en fauteuil

Nouveaute depuis l’an dernier,
l’Echo 90, un biquille double
safran rapide, de 9,14 m sur
2,92 m, vient d’etre produit a
quatre exemplaires et les trois
premiers ont pris la direction de
Camaret, Nice et Saint-Pierre-et-
Miquelon. « Livre pret a naviguer,
construit entierement en
polyester, il est capable d’embarquer
12 personnes et est
accessible aux personnes en fauteuil
», precise Serge Leroux qui
se felicite du bon accueil fait a
cette nouvelle generation de
bateau collectif concu surtout
pour les ecoles de voile.
La gamme ne cesse de s’elargir
: c’est aussi a Saint-Pol que
continuent a etre faconnees,
par les trois salaries, les mythiques
Caravelles construites
pour la premiere fois en 1952 et
qui sont pres de 4.000 a sillonner
les mers du globe.
Et aussi, dernier venu, le Vent
d’Ouest, un quillard de sport de
5,85 m sur 1,75 m, qui allie
haute technologie et simplicite
de construction. « Il a une vocation
regate mais aussi familiale,
souligne Serge Leroux. Les equipages
legers avec enfants a
bord peuvent naviguer jusqu’a
force 3 en toute securite ».





Spécialiste du sur-mesure
Réparation des unités en polyester,
réalisation de ponts couverts,
de glacières ou de viviers
font désormais partie du domaine
d’intervention de l’Atelier
composite de la baie (ACB).
« Quand on sait construire, on
sait réparer », résume Serge Le
Roux qui vise essentiellement
les pêcheurs de Roscoff et
Moguériec. «Qu’il s’agisse d’un
bateau de pêche du Guilvinec ou
d’un silo de la Sica de Saint-Polde-
Léon, il faut apporter une
solution sur-mesure dans des
délais souvent très brefs », explique-
t-il.



Atelier composite de la Baie
Trois salariés. 244.000 euros ded'affaires en 2010
www.ateliercomposite.com
02.98.15.85.35

Le Télégramme
Samedi 7 mai 2011


Le Télégramme
Mercredi 29 juin 2011

Page d'accueil | Présentation | Conatct | La presse et nous | La Caravelle | Le MiniJi | Le Maraudeur | L'Echo 90 | Matériaux composites | Entretien Réparation | Communication | En Images | Hivernage | Liens Utiles | Plan du site | Plan du site


Revenir au contenu | Revenir au menu